Jeunes et Covid, #ressourcez-vous

Quels sont les tests de dépistage existants et en quoi consistent-ils ?

Les tests de dépistage consistent à prélever un échantillon des sécrétions qui se trouvent au fond des narines car elles contiennent du virus.

Ce prélèvement, qui se fait à l’aide d’une tige adaptée (appelée écouvillon), est très rapide. Il s’agit d’un acte bénin, parfois désagréable mais non douloureux.

Il existe à ce jour deux types de tests de dépistage :

  • le test RT-PCR, qui est le test de référence : le résultat est généralement transmis dans les 24h à 48h
  • le test antigénique, qui est un test rapide avec un résultat transmis dans les 30 minutes. Ce test est un peu moins fiable et uniquement réservé :
    • aux personnes présentant des symptômes depuis moins de 4 jours, dans le cas où elles rencontrent des difficultés à accéder à un rendez-vous
    • dans le cadre de dépistages ciblés collectifs
    • pour les personnes identifiées comme cas contact

Ces 2 tests permettent de détecter la présence de virus dans l’organisme. En cas de résultat positif, cela signifie que l’on est porteur du virus au moment du test.

Un résultat positif est transmis par le laboratoire à l’Assurance maladie qui prendra contact avec vous.

Il existe également un test sanguin (le test sérologique) qui permet de savoir si on a déjà été en contact avec le virus, peut-être sans le savoir. Il consiste à rechercher dans le sang la présence d’une substance (les anticorps) créée par le système immunitaire en réaction à une infection plus ou moins récente. Ce test n’est indiqué que pour certaines personnes (notamment les professionnels de soin).

Pour aller plus loin

Hopitaux Universitaires de Genève, 2020-02-06, 1mn49

Date de modification : 16 février 2021